Logo
Comment fonctionne un compresseur à vis ?
15 Sep 2021

Comment fonctionne un compresseur à vis ?

Post by Marc

L’air comprimé peut avoir plusieurs applications dans diverses industries. Et un compresseur à vis est idéal pour une utilisation industrielle pour avoir un flux d’air comprimé continu et stable. Pour avoir de l’air comprimé adéquat, il est important de bien choisir son compresseur d’air. En effet, il existe deux types de compresseur d’air à vis, qui se distinguent de leur fonctionnement. Mais comment fonctionne un compresseur à vis ? Pour aider dans le choix du bon compresseur à vis,  trouvez dans cet article des informations sur leur fonctionnement distinctif.

Le principe de fonctionnement du compresseur à vis

En principe, le fonctionnement du compresseur à vis se traduit par la rotation deux vis sans fin qui réduit l’espace de l’air à l’intérieure d’une chambre. De forme hélicoïdale, ces vis sont couplées à des rotors engrainés, et compriment l’air emprisonné en réduisant son volume pendant la rotation. Le compresseur à vis aspire l’air d’un côté, l’entraine dans les filetages du vis en rotation, et sort ainsi comprimé par ces cavités étroites de l’autre extrémité.

La continuité de la compression de l’air est assurée par la différence des lobes des rotors mâle et femelle qui permettent d’avoir une bonne vitesse de rotation. Et l’efficacité de la compression est obtenue par un précis ajustement des rotors, des vis hélicoïdaux et de la chambre pour avoir une bonne étanchéité.

Et le type de système d’étanchéisation dans le fonctionnement du compresseur à vis permet de distinguer les deux variantes. On distingue alors le compresseur à vis lubrifié et celui qui est non lubrifié ou « free oil ».

Le fonctionnement du compresseur à vis lubrifié et du compresseur à vis non lubrifié

 

En premier lieu, le fonctionnement du compresseur à vis lubrifié est le plus répandue dans les compresseurs industriels. L’injection de lubrifiant, que ce soit de l’huile, de produit à base d’hydrocarbures ou un produit synthétique permet de combler les fines écartements entre les vis. Le lubrifiant permet ainsi d’assurer une meilleure étanchéité hydraulique pour la compression. Et le transfert d’énergie entre les rotors, ainsi que le refroidissement, sont favorisés par la présence du lubrifiant permettant d’avoir une bonne efficacité et longévité. Et un carter permet d’extraire une grande partie des résidus de lubrifiant mélangé à l’air comprimé.

Et, le fonctionnement du compresseur à vis non lubrifié quant à lui est utile pour les applications plus exigeantes qui ne tolèrent pas la contamination de lubrifiant. C’est par exemple le cas des applications médicales où la présence d’infime partie d’huile synthétique peut être dangereuse.  La compression est seulement assuré par une parfaite synchronisation et ajustement dans des tolérances très faibles. Un compresseur rotatif à vis sec comprenant des étages de plusieurs jeux de vis avec refroidisseur peut être utilisé pour plus d’efficacité.

Un commentaire