Logo
Comment accompagner une personne âgée en fin de vie ?
30 Sep 2021

Comment accompagner une personne âgée en fin de vie ?

Post by Marc

De la peur à la tristesse, de la fatigue à la dépression, de nombreux maux touchent effectivement les personnes âgées en fin de vie. Quel est donc la solution ? la meilleure mesure à prendre est certainement de les accompagner. Toutefois, comment y procéder ? quelle est la structure d’accueil la plus adaptée ?

Personnes âgées en fin de vie : les structures d’accueil

D’abord, définissons ce que l’on entend par la fin de vie personne âgée. Elle désigne un moment ou le décès de votre proche est déjà prévisible. Dans ce cas, sa survenue n’est pas une surprise, non seulement pour vous, mais également pour l’équipe soignante.

La fin de vie personne âgée est toutefois mal vécue par les personnes âgées. Son apparition est à l’origine de nombreux troubles, comme la dépression, la démence…

Heureusement, il existe de nombreuses structures qui peuvent les accompagner, comme :

  • Les EHPAD ou établissement hospitalier pour les personnes âgées dépendantes qui sont très nombreux en France ;
  • Les services de soins de suite et de réadaptation dont le séjour nécessite une prescription médicale ;
  • Les résidences autonomes qui permettent d’accueillir des personnes âgées ayant un degré d’autonomie plus élevée ;
  • L’hôpital qui constitue le centre par excellence de soin pour les personnes en fin de vie ;
  • Les unités de soins palliatifs qui prodiguent à la fois des traitements, mais également des conseils pour assister les seniors ;

Bien évidemment, vous avez la possibilité de solliciter une aide à domicile afin d’accompagner la fin de vie personne âgée.

Comment soutenir une personne âgée en fin de vie ?

La fin de vie personne âgée est une période difficile à laquelle les proches doivent s’y préparer. Son apparition déclenche également un sentiment de peur, voire d’angoisse chez la victime. Dans ce cas, il faut prendre les mesures nécessaires afin d’y faire face.

Déjà, vous devez être à l’écoute de la personne en fin de vie afin d’éviter de la faire plonger dans la solitude. Cette mesure consiste généralement à comprendre ses peurs et angoisses.

Sinon, n’hésitez pas non plus à prendre soin de sa santé physique et mentale en essayant tant bien que mal de continuer son traitement.

Et enfin, n’oubliez pas de lui faire plaisir en lui sollicitant par exemple d’effectuer un petit voyage, manger dans un restaurant, voir un film ou encore à rendre visite à des proches, etc.

Un commentaire