Logo
L’histoire des marques auto italiennes
17 Août 2020

L’histoire des marques auto italiennes

Post by Michelle

L’industrie automobile n’a rien à envier à ses concurrents allemands, français, asiatiques ou américains. En effet, elle a aussi marqué l’histoire par ses modèles mythiques qui se démarquent par leur élégance pour certains, leur puissance pour d’autres, mais surtout par leur unicité. Il faut savoir que c’est en 1889 que la première firme automobile italienne voit le jour. Il s’agissait en l’occurrence de la Fabbrica Italiana Automobil Torino, plus connue sous le sigle FIAT. Fondée par Giovanni Agnelli, elle commercialisa son premier produit au tout début du 20ème siècle. La société monopolise le marché national jusqu’en 1910 et elle continue son expansion en Europe et même aux États-Unis en 1908.

Début de la révolution automobile

Entre-temps, les investisseurs commencent à s’intéresser au secteur de l’automobile. Ainsi nait la firme Alfa Romeo en 1906 suivie ensuite par Maserati en 1914. Toutefois, il faut dire que ces deux marques ont eu du mal à se démarquer sur la scène internationale. Entre 1920 et 1970, Alfa Roméo alterne les succès et les crises. Elle finit par être rachetée par FIAT en 1986. Fiat, alfa Romeo forment depuis une firme puissante. Quant à Maserati, elle connait quelques moments de gloire dans les années 50 avec un titre mondial décroché par Manuel Fangio au volant de la Maserati 250 F. La marque fût ensuite rachetée par Citroën en 1968, mais après la faillite de cette dernière, elle vit difficilement des années de transition sous la houlette de l’Argentin Alejandro De Tomaso. Finalement Maserati fut cédée à FIAT en 1993. De nombreux modèles de voitures signés Fiat sont disponibles chez un mandataire auto comme Grand Nord Auto, proposant aussi des modèles Fiat d’occasion ou neufs comme la Fiat 500.

La légende de Ferrari : le fleuron de l’industrie automobile italienne

Comment peut-on parler des voitures italiennes sans mentionner la Ferrari ? Cette marque fut créée en 1929 par le célèbre pilote et génie de l’industrie automobile, Enzo Ferrari. Au départ, ce dernier travaillait comme pilote d’essai pour la firme Alfa Romeo. Ce n’est qu’en 1938 qu’il décide de faire cavalier seul pour développer sa propre société. Il adopte alors le cheval cabré comme symbole de ses prototypes. Ce logo est inspiré d’un insigne porté par les escadrons d’avion de chasse de l’armée italienne durant la Seconde Guerre mondiale. La firme établit son siège à Maranello en 1947. C’est justement durant cette période d’après-guerre que Ferrari a connu son apogée, notamment grâce à la conception de la fameuse Spider doté d’un moteur 12 cylindres. C’est ce modèle qui permettra à Ferrari de devenir une véritable légende en atteignant la barre record des 5 000 victoires en course automobile. Les années passent, mais jamais Ferrari n’a semblé être en déclin. Au contraire, la firme n’arrive pas à faire face aux demandes de plus en plus nombreuses sur le marché, à tel point qu’elle est obligée de conclure un partenariat avec Fiat pour assurer la production de certaines commandes. Au 21ème siècle, l’épopée de Ferrari continue et la marque reste fidèle aux valeurs de son créateur, Enzo Ferrari.

Un commentaire